Sélection de la langue

Recherche

Archived

Cette page Web a été archivée dans le Web.

Rapport sur les plans et les priorités 2013–2014

Table des matières


Message du ministre

L'honorable Tony Clement

À titre de ministre responsable de l'École de la fonction publique du Canada (l'École), j'ai le plaisir de présenter le Rapport sur les plans et les priorités de l'École pour l'exercice 2013-2014.

L'École joue un rôle prépondérant à l'appui de la fonction publique en offrant des possibilités d'apprentissage qui permettent aux fonctionnaires fédéraux à l'échelle du pays d'acquérir des connaissances et des compétences en leadership et en gestion.

Au cours de l'exercice 2013-2014, l'École continuera d'harmoniser son programme de cours avec les priorités gouvernementales, d'accroître le recours à la technologie dans l'exécution de ce dernier, de miser sur les possibilités de collaboration, tant au sein de la fonction publique qu'avec des organisations de l'extérieur, et de répondre aux besoins des fonctionnaires, maintenant et dans l'avenir.

Les administrateurs généraux adaptent leurs activités et transforment leurs opérations; aussi l'École s'est-elle engagée à leur offrir des produits et des services utiles, conçus pour les aider à accroître l'efficience et de leur organisation. Ce faisant, l'École continue d'appuyer la transformation et le renouvellement de la fonction publique, et de favoriser une culture d'excellence axée sur un haut niveau de rendement, pour offrir de meilleurs services à la population canadienne.

Je vous invite à lire le présent rapport et à visiter le site Web de l'École (www.monecole-myschool.gc.ca) pour en apprendre davantage sur les activités qu'offre cette dernière afin de favoriser une fonction publique forte.

Version originale signée par :
L'honorable Tony Clement
Président du Conseil du Trésor et ministre responsable de
l'Initiative fédérale de développement économique pour le Nord de l'Ontario

Section I : Survol de l'organisation

Raison d'être

L'École de la fonction publique du Canada (l'École) est le fournisseur de services d'apprentissage communs à l'échelle de la fonction publique du Canada. Elle a le mandat législatif de fournir un éventail d'activités d'apprentissage pour accroître les capacités individuelles et organisationnelles et la qualité de la gestion au sein de la fonction publique.

L'École vise un seul résultat stratégique, soit de veiller à ce que les fonctionnaires aient les connaissances communes et les compétences en leadership et en gestion dont ils ont besoin pour exercer leurs responsabilités envers les Canadiens.

Responsabilités

L'École a été créée le 1er avril 2004, en vertu de la Loi sur la modernisation de la fonction publiqueEndnotesi. Elle est régie par la Loi sur l'École de la fonction publique du CanadaEndnotesii. Sa principale responsabilité consiste à offrir une vaste gamme de possibilités d'apprentissage et à instaurer une culture d'apprentissage dans la fonction publique. Les activités de l'École ont un effet direct sur les services fournis aux Canadiens, car elles favorisent le développement des compétences des fonctionnaires ainsi que l'efficience et l'efficacité des organisations de la fonction publique.

L'École est un établissement public, et en vertu de la Loi sur l'École de la fonction publique du Canada, elle a le mandat suivant :

  • inciter à la fierté et à l'excellence dans la fonction publique;
  • stimuler un sens commun de la finalité, des valeurs et des traditions de la fonction publique;
  • aider les administrateurs généraux à répondre aux besoins d'apprentissage de leur organisation;
  • viser l'excellence en matière de gestion et d'administration publiques.

Les priorités de programme de l'École sont axées sur les résultats, en conformité avec la Politique en matière d'apprentissage, de formation et de perfectionnementEndnotesiii du Conseil du Trésor, en vigueur depuis le 1er janvier 2006. Cette politique insiste sur la valeur de l'apprentissage et, tout particulièrement, sur la formation indispensable et l'importance de créer une culture d'apprentissage au sein de la fonction publique.

Pour aider les administrateurs généraux à s'acquitter de leurs responsabilités en matière de perfectionnement du leadership et de perfectionnement professionnel dans l'ensemble de la fonction publique, l'École détermine les besoins organisationnels, et elle conçoit et offre également des programmes pratiques et de grande qualité qui répondent aux principaux besoins de perfectionnement des fonctionnaires.

À titre d'organisme de services communs aux termes de la Politique sur les services communsEndnotesiv du Conseil du Trésor, l'École conçoit son programme de cours de façon à appuyer la responsabilisation de la fonction publique, les compétences en leadership et les priorités du gouvernement. En outre, en tant que fournisseur de services facultatifs, l'École doit toujours répondre aux besoins de la fonction publique de la manière la plus efficiente et la plus efficace possible.

L'École soutient le renouvellement de la fonction publique et le programme d'excellence connexe en contribuant au renouvellement de l'effectif et du milieu de travail. Pour ce faire, elle propose un large éventail de cours, ce qui permet de faire avancer le programme.

Dans les prochaines années, le nouveau Comité consultatif de l'École de la fonction publique du Canada qui est formé de sous-ministres, offrira une tribune favorisant la consultation, la collaboration et la discussion en ce qui concerne le programme stratégique de l'École et les nouvelles priorités en matière d'apprentissage à l'échelle de la fonction publique.

Résultat stratégique et Architecture d'alignement des programmes (AAP)

L'École vise un seul résultat stratégique : « Les fonctionnaires ont les connaissances communes et les compétences en leadership et en gestion dont ils ont besoin pour exercer leurs responsabilités envers les Canadiens. » Quatre programmes contribuent à l'atteinte du résultat stratégique :

  • l'apprentissage de base;
  • le perfectionnement en leadership organisationnel;
  • l'innovation dans la gestion du secteur public;
  • les services internes.
  • Résultat stratégique et Architecture d'alignement des programmes

  • Équivalent textuel de l'architecture d'alignement des programmes

Priorités organisationnelles

Priorité organisationnelle : appuyer un programme d'apprentissage mieux défini pour la fonction publique. Le tableau est divisé en deux parties. La première contient trois colonnes portant les rubriques suivantes, de gauche à droite : Priorité, Type et Résultat stratégique et/ou programmes. La deuxième partie du tableau présente la description de la priorité.
Priorité Typenotes de bas de page 1 Résultat stratégique et/ou programmes
Appuyer un programme d'apprentissage mieux défini pour la fonction publique Nouvelle

Résultat stratégique : Les fonctionnaires ont les connaissances communes et les compétences en leadership et en gestion dont ils ont besoin pour exercer leurs responsabilités envers les Canadiens.

Programme 1 : Apprentissage de base
Programme 2 : Perfectionnement en leadership organisationnel
Programme 3 : Innovation dans la gestion du secteur public

Description
Pourquoi s'agit-il d'une priorité?
L'École examinera ses orientations et priorités stratégiques pour s'assurer que les services d'apprentissage qu'elle offre concordent avec les priorités gouvernementales et qu'ils répondent aux besoins en apprentissage des organisations, des collectivités fonctionnelles et de l'ensemble de l'administration publique, tout en continuant à regarder vers l'avenir et à optimiser ses ressources aux fins de la réalisation de son mandat et de l'atteinte de son résultat stratégique.

Plans en vue de donner suite à la priorité
Pour donner suite à cette priorité, l'École réalisera les activités suivantes :
  • Renforcer le programme de cours de l'École sur le plan de la gestion du rendement afin de favoriser un rendement élevé en milieu de travail, en fournissant aux employés de tous les niveaux les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour s'acquitter de leur rôle et de leurs responsabilités conformément aux lignes directrices du Secrétariat du Conseil du Trésor en matière de gestion du rendement.
  • Contribuer à la réalisation des orientations et priorités stratégiques de l'École, en consultation avec le nouveau comité consultatif de l'organisation, grâce à la définition des nouveaux besoins en apprentissage, ce qui permettra d'appuyer la transformation, l'efficacité et le haut rendement à l'échelle de la fonction publique.
  • Mettre à profit la technologie et améliorer les relations existantes avec les partenaires du milieu universitaire et du secteur privé dans le but de présenter une approche davantage axée sur la collaboration pour ce qui est de la prestation de services d'apprentissage dans l'ensemble de la fonction publique.
  • Faire avancer les mesures de développement des activités de l'École qui ont été ciblées en vue de saisir de nouvelles occasions de collaborer avec d'autres ministères et collectivités fonctionnelles, ainsi que de renforcer les relations avec les responsables de l'élaboration des politiques, les conseils fédéraux régionaux et les spécialistes de l'apprentissage des ressources humaines.
  • Favoriser l'adoption d'une approche pangouvernementale de l'apprentissage afin de maximiser l'efficience, d'éviter le chevauchement et d'assurer le maintien des compétences et des connaissances à l'échelle de la fonction publique. Cette approche appuie l'initiative de modernisation des ressources humaines de la fonction publique.
Priorité organisationnelle : gérer le changement. Le tableau est divisé en deux parties. La première comporte trois colonnes portant les rubriques suivantes, de gauche à droite : Priorité, Type et Résultat stratégique et/ou programmes. La deuxième partie du tableau présente la description de la priorité.
Priorité Type Résultat stratégique et/ou programmes
Gérer le changement Déjà établie Résultat stratégique : Les fonctionnaires ont les connaissances communes et les compétences en leadership et en gestion dont ils ont besoin pour exercer leurs responsabilités envers les Canadiens.

Programme 1 : Apprentissage de base
Programme 2 : Perfectionnement en leadership organisationnel
Programme 3 : Innovation dans la gestion du secteur public
Programme 4 : Services internes
Description
Pourquoi s'agit-il d'une priorité?
L'École examinera ses activités opérationnelles en veillant à ce qu'elles concordent avec les priorités du gouvernement, la collaboration et l'efficience, tout en continuant à offrir des solutions d'apprentissage de qualité qui aident les fonctionnaires à acquérir les compétences et les connaissances communes nécessaires pour pouvoir procéder à des changements de fond à l'échelle de la fonction publique.

Plans en vue de donner suite à la priorité
Pour donner suite à cette priorité, l'École réalisera les activités suivantes :
  • Offrir des solutions d'apprentissage harmonisées sur le plan stratégique, à l'aide d'une multitude de modes de prestation tout en mettant à profit la technologie et les médias sociaux pour appuyer les priorités de la fonction publique en matière de transformation, d'innovation et d'efficience.
  • Faire avancer le programme stratégique de l'École, en consultation avec le nouveau comité consultatif de l'organisation, afin d'appuyer la prise de décisions efficaces, de favoriser la gestion stratégique et d'assurer la stabilité de l'organisation.
  • Mettre à profit les capacités du Système harmonisé de gestion de l'apprentissage (SHGA) de l'École dans l'optique d'adopter une plateforme d'apprentissage commune et d'ainsi faciliter les initiatives de collaboration avec les partenaires et les intervenants ainsi que l'accès aux services d'apprentissage dans l'ensemble de la fonction publique.
  • Tirer parti des possibilités qu'offre la stratégie de gouvernement ouvert du gouvernement du Canada en ce qui concerne l'information ouverte, les données ouvertes et le dialogue ouvert, en définissant des façons novatrices de transformer l'accès à l'apprentissage grâce à la restructuration des pratiques de gestion des données, des systèmes d'information et des stratégies de mobilisation de l'École.
  • Centraliser la gestion organisationnelle du personnel enseignant de l'École par l'intermédiaire d'un bureau du personnel enseignant. Ce bureau constituera un point central pour l'élaboration d'une approche globale de gestion du personnel enseignant de l'École et favorisera la collaboration à tous les niveaux de l'organisation pour optimiser la capacité et la qualité des services d'apprentissage.

Analyse des risques

À titre d'établissement public, l'École doit composer avec un contexte qui évolue rapidement, au fur et à mesure que les organisations clientes transforment et rationalisent leurs opérations. L'École surveille activement son environnement opérationnel et assure une gestion stratégique et intégrée du risque, conformément aux modalités prévues dans le profil de risque de l'organisation, afin de réaliser son mandat et de respecter ses priorités organisationnelles.

Le profil de risque de l'École a permis de relever trois secteurs de risque à gérer stratégiquement en 2013-2014 :

  • la pertinence du programme de cours de l'École et la prestation de ses produits et services;
  • le maintien des parts de marché de l'École pour poursuivre les opérations et assurer la prestation des services d'apprentissage;
  • la capacité d'offrir de façon adéquate et en temps opportun les services nécessaires pour répondre aux besoins en apprentissage des clients.

Parmi les éléments clés de la stratégie de gestion du risque de l'École, mentionnons la mise en place d'un processus rationalisé d'analyse et de surveillance, grâce auquel elle pourra examiner de façon continue son programme de cours. En 2013-2014, le processus d'élaboration de cours et de lancement de produits sera rationalisé, ce qui permettra à l'École d'offrir des solutions d'apprentissage en temps opportun tout en conservant un bon rapport coût-efficacité et en respectant les priorités du gouvernement. L'École mettra également l'accent sur la mise en œuvre d'une approche pangouvernementale de l'apprentissage qui mettra à profit les relations de collaboration en place afin de contribuer à la gestion du rendement à l'échelle de la fonction publique et de favoriser la souplesse des modes de prestation des services d'apprentissage. Enfin, le rôle des médias sociaux à l'appui du mandat de l'École continuera de gagner en importance au cours de l'année.

Pour préserver ses parts de marché, l'École se concentrera sur la reconnaissance de son image de marque et sa proposition de valeur, ce qui lui permettra de faire connaître ses services d'apprentissage tout en faisant auprès des organisations clientes la promotion de ses cours, en présentant ceux-ci comme un investissement stratégique et rentable dans la gestion du rendement organisationnel. L'École élargira également l'accès à ses produits et services d'apprentissage en augmentant le nombre de cours offerts en ligne et en région partout au pays. Parallèlement, l'École recueillera des renseignements sur les besoins des organisations en matière de formation, ce qui lui permettra d'harmoniser de façon stratégique ses investissements en ressources humaines et financières.

Au cours des dernières années, l'École a dû gérer d'importantes diminutions de ses ressources humaines dans le but de réaliser des gains d'efficacité et de porter son effectif à la taille idéale. Dans les années à venir, l'École s'efforcera d'établir et de maintenir la capacité nécessaire pour répondre aux besoins des clients et offrir ses services d'apprentissage. Plus particulièrement, elle continuera d'apporter des changements à la gestion des ressources humaines pour s'assurer que les compétences requises sont les principaux facteurs qui définissent sa stratégie de maintien en poste et sa gestion des postes vacants.

Grâce à l'évolution constante de la technologie et aux possibilités qu'elle offre, l'École pourra continuer de chercher de nouvelles façons de réaliser ses activités et d'offrir ses services d'apprentissage. Aussi l'École s'efforcera-t-elle de mettre à profit les capacités du SHGA en favorisant l'adoption d'une plateforme d'apprentissage commune à toute la fonction publique, ce qui facilitera la collaboration avec les partenaires et les intervenants et augmentera l'accessibilité aux services d'apprentissage à l'échelle gouvernementale.

En 2013-2014, l'École continuera d'appuyer la priorité du gouvernement du Canada consistant à réaliser des gains d'efficacité. Pour ce faire, elle élaborera une approche pangouvernementale de l'apprentissage qui sera à la fois innovatrice et efficiente. Elle saisira également les occasions de collaboration avec les ministères et organismes. Enfin, elle permettra aux fonctionnaires d'acquérir les compétences et les connaissances communes nécessaires pour restructurer les opérations gouvernementales tout en préservant l'excellence des services offerts aux Canadiens.

Sommaire de la planification

Ressources financières (dépenses prévues – en milliers de dollars)

Ressources financières : dépenses prévues en milliers de dollars. La première colonne présente le total des dépenses budgétaires (Budget principal des dépenses) pour 2013-2014. Suivre la rangée vers la droite pour les dépenses prévues en 2013-2014, en 2014-2015 et en 2015-2016.
Total des dépenses budgétaires
(Budget principal des dépenses)
2013-2014
Dépenses prévues
2013-2014
Dépenses prévues
2014-2015
Dépenses prévues
2015-2016
98 464 98 464 95 738 95 439

Ressources humaines (équivalents temps plein – ETP)

Équivalents temps plein (ETP) des ressources humaines. La première colonne présente le nombre d'équivalents temps plein en 2013-2014. Suivre la rangée vers la droite pour les chiffres de 2014-2015 et de 2015-2016.
2013-2014 2014-2015 2015-2016
679 662 662

Tableau récapitulatif de la planification (en milliers de dollars)

Tableau récapitulatif de la planification, en milliers de dollars. Le résultat stratégique visé par l'École est présenté dans la première colonne. La deuxième colonne contient trois rangées et présente les programmes de l'École : Apprentissage de base, Perfectionnement en leadership organisationnel et Innovation dans la gestion du secteur public. Choisir un programme et suivre la rangée vers la droite pour les dépenses réelles de 2010-2011, les dépenses réelles de 2011-2012 et les dépenses projetées pour 2012-2013, suivies des dépenses prévues en 2013-2014, en 2014-2015 et en 2015-2016. La dernière colonne du tableau présente l'harmonisation en fonction des résultats du gouvernement du Canada. La dernière rangée du tableau présente les totaux partiels.
Résultat stratégique Programme Dépenses
réelles
2010-2011
Dépenses
réelles
2011-2012
Dépenses
projetées
2012-2013
Dépenses prévues Cohérence
avec les
résultats du
gouvernement
du Canada
2013-2014 2014-2015 2015-2016
Les fonctionnaires ont les connaissances communes et les compétences en leadership et en gestion dont ils ont besoin pour exercer leurs responsabilités envers les Canadiens. Programme 1 : Apprentissage de base 72 488 74 699 56 831 55 958 54 409 54 239 Affaires gouvernementales : des activités gouvernementales bien gérées et efficacesnotes de fin de documentv
Programme 2 : Perfectionnement en leadership organisationnel 17 993 12 713 10 473 10 546 10 254 10 222
Programme 3 : Innovation dans la gestion du secteur public 10 468 8 443 9 113 9 178 8 924 8 896
Total partiel 100 949 95 855 76 417 75 682 73 587 73 357

La décision d'interrompre la prestation directe de la formation linguistique et d'effectuer la transition vers un modèle de prestation axé sur le secteur privé, laquelle a été prise en 2012-2013, est la principale raison à l'origine de la diminution des dépenses prévues de l'École par rapport à l'exercice 2011-2012.

Tableau sommaire – Planification pour les services internes (en milliers de dollars)

Tableau sommaire de la planification pour les services internes, en milliers de dollars. La première colonne présente le programme de services internes et la catégorie des totaux partiels. Suivre la rangée vers la droite pour les dépenses réelles de 2010-2011, les dépenses réelles de 2011-2012 et les dépenses projetées pour 2012-2013, suivies des dépenses prévues en 2013-2014, en 2014-2015 et en 2015-2016.
Programme Dépenses
réelles
2010-2011
Dépenses
réelles
2011-2012
Dépenses
projetées
2012-2013
Dépenses prévues
2013-2014 2014-2015 2015-2016
Programme 4 : Services internes 27 685 30 086 24 168 22 782 22 151 22 082
Total partiel 27 685 30 086 24 168 22 782 22 151 22 082

Total du sommaire de la planification (en milliers de dollars)

Total du sommaire de la planification, en milliers de dollars. La deuxième colonne présente les dépenses réelles de 2010-2011. Suivre la rangée vers la droite pour les dépenses réelles de 2011-2012 et les dépenses projetées pour 2012-2013, suivies des dépenses prévues en 2013-2014, en 2014-2015 et en 2015-2016.
Résultat stratégique, programmes et services internes Dépenses
réelles
2010-2011
Dépenses
réelles
2011-2012
Dépenses
projetées
2012-2013
Dépenses prévues
2013-2014 2014-2015 2015-2016
Total 128 634 125 941 100 585 98 464 95 738 95 439

Profil des dépenses

  • Profil des dépenses (en milliers de dollars)

  • Équivalent textuel du graphique des dépenses prévues en 2013-2014

Tendances des dépenses et des revenus

  • Tendances des dépenses et des revenus

  • Équivalent textuel du graphique des tendances des dépenses et des revenus

Budget des dépenses par crédit voté

Pour obtenir plus de renseignements sur nos crédits organisationnels, veuillez consulter le Budget principal des dépenses de 2013-2014notes de fin de documentvi.

Section II : Analyse des programmes par résultat stratégique

Résultat stratégique

L'École vise un seul résultat stratégique : « Les fonctionnaires ont les connaissances communes et les compétences en leadership et en gestion dont ils ont besoin pour exercer leurs responsabilités envers les Canadiens. » Quatre programmes contribuent à l'atteinte du résultat stratégique :

  • l'apprentissage de base;
  • le perfectionnement en leadership organisationnel;
  • l'innovation dans la gestion du secteur public;
  • les services internes.

L'École a été créée pour faire en sorte que les fonctionnaires fédéraux aient les compétences et les connaissances communes dont ils ont besoin pour fournir des services à la population canadienne de la manière la plus efficiente et la plus efficace possible. À cette fin, elle offre un programme de cours et des services axés sur les principales compétences et connaissances qu'exige une fonction publique dynamique en constante évolution qui doit sans cesse s'adapter aux besoins des intervenants et des citoyens. Parallèlement, l'École mise sur la cohérence de ses activités de formation et d'apprentissage afin que les fonctionnaires possèdent les compétences et les connaissances communes qu'on attend d'eux.

En 2013-2014, grâce à ses activités de gestion du programme de cours, l'École veillera à offrir un programme ayant un bon rapport coût-efficacité et permettant aux fonctionnaires d'acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour afficher un rendement élevé en milieu de travail, tout en gérant efficacement les changements qui surviennent à l'échelle de la fonction publique et en optimisant la productivité et la transformation au sein de celle-ci.

La description du résultat stratégique de l'École est présentée dans la première rangée du tableau. La première colonne présente les indicateurs de rendement. Suivre la rangée vers la droite pour les cibles.
Résultat stratégique : Les fonctionnaires ont les connaissances communes et les compétences en leadership et en gestion dont ils ont besoin pour exercer leurs responsabilités envers les Canadiens.
Indicateurs de rendement Cibles
Nombre d'activités d'apprentissage visant le perfectionnement en leadership, les compétences en gestion et les connaissances communes, et nombre de participants à ces activités Environ 900 activités d'apprentissage

Environ 220 000 jours-apprenants (nombre d'apprenants et de participants multiplié par le nombre de jours de formation)
Pourcentage de fonctionnaires ayant participé aux activités d'apprentissage de l'École qui estiment que la formation donnée répondait à leurs besoins d'apprentissage 80 p. 100 des participants aux activités d'apprentissage estiment que la formation donnée répondait à leurs besoins et constituait un bon investissement pour leur employeur
Pourcentage de participants affirmant que la formation en leadership et en gestion reçue à l'École leur a permis d'atteindre leurs objectifs d'apprentissage 80 p. 100 des répondants affirment que leurs objectifs d'apprentissage ont été atteints

Programme 1 : Apprentissage de base

Description de programme

Grâce à ce programme, l'École contribue à la création d'un effectif professionnel en offrant les activités d'apprentissage dont les fonctionnaires ont besoin pour offrir des services aux Canadiens. Ce programme repose sur quatre initiatives :

  • la formation indispensable;
  • le perfectionnement professionnel;
  • l'apprentissage des langues officielles;
  • l'apprentissage en ligne.

Ressources financières (en milliers de dollars)

Ressources financières pour le programme d'apprentissage de base, en milliers de dollars. La première colonne présente le total des dépenses budgétaires (Budget principal des dépenses) pour 2013-2014. Suivre la rangée vers la droite pour les dépenses prévues en 2013-2014, en 2014-2015 et en 2015-2016.
Total des dépenses budgétaires
(Budget principal des dépenses)
2013-2014
Dépenses prévues
2013-2014
Dépenses prévues
2014-2015
Dépenses prévues
2015-2016
55 958 55 958 54 409 54 239

Ressources humaines (ETP)

Équivalents temps plein (ETP) des ressources humaines pour le programme d'apprentissage de base. La première colonne présente le nombre d'équivalents temps plein en 2013-2014. Suivre la rangée vers la droite pour les chiffres de 2014-2015 et de 2015-2016.
2013-2014 2014-2015 2015-2016
304 296 296
La première colonne présente les résultats attendus pour le programme d'apprentissage de base. Suivre la rangée vers la droite pour les indicateurs de rendement et les cibles.
Programme 1 : Apprentissage de base
Résultats attendus
Indicateurs de rendement Cibles
Les objectifs d'apprentissage des fonctionnaires sont atteints grâce aux activités d'apprentissage de base de l'École Pourcentage de participants qui affirment que leurs objectifs d'apprentissage ont été atteints grâce aux activités d'apprentissage de base de l'École 80 p. 100 des répondants affirment que leurs objectifs d'apprentissage ont été atteints

Faits saillants de la planification

L'École continuera de consolider les relations déjà établies, notamment sa collaboration avec le Bureau du dirigeant principal des ressources humaines, le Bureau du Conseil privé, le Secrétariat du Conseil du Trésor et la Commission de la fonction publique, afin de renforcer son programme de cours sur la gestion du rendement. Cet ensemble de cours est conçu pour donner aux fonctionnaires de tous les niveaux les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour s'acquitter de leur rôle et de leurs responsabilités conformément aux lignes directrices du Secrétariat du Conseil du Trésor en matière de gestion de l'effectif et de gestion du rendement.

En 2013-2014, l'École appuiera activement l'élaboration du programme de formation sur la gestion des urgences et la sécurité. À cette fin, elle collaborera étroitement avec le Secrétariat du Conseil du Trésor, le Bureau du Conseil privé et les principaux organismes chargés de la sécurité afin d'élaborer et d'offrir des produits et des services d'apprentissage qui répondent aux besoins des collectivités fonctionnelles de gestion de la sécurité et de l'identité.

Pour répondre aux nouveaux besoins en apprentissage liés à la transition, à l'échelle de la fonction publique, vers GCDocs, un système exhaustif de gestion de l'information et de tenue de documents, l'École offrira une gamme de produits et de services d'apprentissage au sujet de GCDocs visant à transmettre des leçons tirées et des pratiques exemplaires ainsi que sa propre stratégie de mise en œuvre organisationnelle.

Dans le but de favoriser l'intégration de la technologie et des médias sociaux dans ses produits d'apprentissage, l'École continuera d'établir et d'entretenir des relations avec d'autres ministères et organismes fédéraux qui souhaitent utiliser le SHGA pour répondre à leurs besoins en apprentissage. En outre, l'École fera progresser la mise en œuvre d'un forum de salle de classe virtuelle, qui sera intégré au SHGA, à l'appui de l'apprentissage des fonctionnaires partout au pays.

L'École continuera de soutenir l'apprentissage des deux langues officielles dans la fonction publique au moyen de nombreuses activités, notamment la conception et l'exécution de produits et de services d'apprentissage en ligne; la recherche et le développement; la réalisation de projets pilotes et la diffusion à l'industrie des constatations en découlant; l'offre de soutien technique aux fournisseurs présélectionnés de services de formation linguistique dans le cadre d'offres à commandes nationales de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada; l'appui aux fonctionnaires dans la préparation de plans d'apprentissage en ce qui a trait aux langues officielles; l'établissement de normes à l'égard de la qualité de la formation fournie par les fournisseurs présélectionnés et la surveillance de celle-ci.

Programme 2 : Perfectionnement en leadership organisationnel

Description de programme

L'École renforce la fonction publique et contribue au renouvellement de celle-ci en améliorant, dans le cadre de ses programmes de perfectionnement en leadership, les compétences en leadership des leaders d'aujourd'hui et de demain.

L'ensemble de l'administration publique met l'accent sur la responsabilisation des leaders. Cette réalité, combinée au nombre croissant de fonctionnaires et de cadres admissibles à la retraite, ont entraîné une hausse de la demande à l'égard de programmes qui permettent de former des leaders capables de diriger une fonction publique moderne dans un contexte de mondialisation. Ce programme repose sur trois initiatives :

  • les compétences en leadership;
  • les programmes de perfectionnement en leadership;
  • le renforcement des communautés de leadership.

Ressources financières (en milliers de dollars)

Ressources financières pour le programme de perfectionnement en leadership organisationnel, en milliers de dollars. La première colonne présente le total des dépenses budgétaires (Budget principal des dépenses) pour 2013-2014. Suivre la rangée vers la droite pour les dépenses prévues en 2013-2014, en 2014-2015 et en 2015-2016.
Total des dépenses budgétaires
(Budget principal des dépenses)
2013-2014
Dépenses prévues
2013-2014
Dépenses prévues
2014-2015
Dépenses prévues
2015-2016
10 546 10 546 10 254 10 222

Ressources humaines (ETP)

Équivalents temps plein (ETP) des ressources humaines pour le programme de perfectionnement en leadership organisationnel. La première colonne présente le nombre d'équivalents temps plein en 2013-2014. Suivre la rangée vers la droite pour les chiffres de 2014-2015 et de 2015-2016.
2013-2014 2014-2015 2015-2016
67 65 65
La première colonne présente les résultats attendus pour le programme de perfectionnement en leadership organisationnel. Suivre la rangée vers la droite pour les indicateurs de rendement et les cibles.
Programme 2 : Perfectionnement en leadership organisationnel
Résultats attendus
Indicateurs de rendement Cibles
Les objectifs d'apprentissage des gestionnaires, des cadres supérieurs et des cadres dirigeants de la fonction publique sont atteints grâce aux activités de perfectionnement en leadership organisationnel de l'École Pourcentage de gestionnaires, de cadres supérieurs et de cadres dirigeants de la fonction publique qui affirment que leurs objectifs d'apprentissage ont été atteints grâce aux activités de perfectionnement en leadership organisationnel de l'École 80 p. 100 des participants affirment que leurs objectifs d'apprentissage ont été atteints

Faits saillants de la planification

L'apprentissage et le perfectionnement professionnel sont essentiels à l'établissement de la capacité en leadership nécessaire à l'obtention d'un rendement élevé dans la fonction publique, maintenant et dans l'avenir. Pour combler ce besoin, l'École élargira son programme de perfectionnement en leadership en y ajoutant de nouveaux cours destinés aux cadres, une nouvelle série de séminaires et un nouveau programme sur les notions de base en gestion, tous conçus pour appuyer l'acquisition des connaissances dans des domaines tels que la gestion du changement, l'innovation et la gestion du rendement.

Dans le but de proposer des solutions d'apprentissage complètes, économiques et souples aux cadres de la fonction publique, l'École offrira ConnEXion, son nouveau programme de perfectionnement en leadership d'une durée de deux ans, présenté sous forme de modules et axé sur les besoins particuliers des participants en matière d'apprentissage et les priorités changeantes du gouvernement. Les participants bénéficieront d'une composante d'apprentissage à distance souple et participeront à une communauté virtuelle qui leur permettra de communiquer avec des leaders de toute la fonction publique. L'École offrira également une nouvelle série de cours en gestion pour les nouveaux cadres, laquelle sera économique, présentée sous forme de modules et conçue pour soutenir les personnes qui viennent d'être nommées à un poste de cadre à faire la transition vers leurs nouvelles fonctions en mettant l'accent sur le développement de compétences essentielles en gestion.

Programme 3 : Innovation dans la gestion du secteur public

Description de programme

L'École améliore le rendement de la fonction publique en y diffusant des innovations et des pratiques exemplaires en matière de gestion du secteur public et en fournissant aux organisations de la fonction publique des conseils et du soutien au sujet de l'apprentissage et de la gestion du changement. Ce programme repose sur deux initiatives :

  • les services d'apprentissage organisationnel;
  • les pratiques de gestion novatrices.

Ressources financières (en milliers de dollars)

Ressources financières pour le programme d'innovation dans la gestion du secteur public, en milliers de dollars. La première colonne présente le total des dépenses budgétaires (Budget principal des dépenses) pour 2013-2014. Suivre la rangée vers la droite pour les dépenses prévues en 2013-2014, en 2014-2015 et en 2015-2016.
Total des dépenses budgétaires
(Budget principal des dépenses)
2013-2014
Dépenses prévues
2013-2014
Dépenses prévues
2014-2015
Dépenses prévues
2015-2016
9 178 9 178 8 924 8 896

Ressources humaines (ETP)

Équivalents temps plein (ETP) des ressources humaines pour le programme d'innovation dans la gestion du secteur public. La première colonne présente le nombre d'équivalents temps plein en 2013-2014. Suivre la rangée vers la droite pour les chiffres de 2014-2015 et de 2015-2016.
2013-2014 2014-2015 2015-2016
69 68 68
La première colonne présente les résultats attendus pour le programme d'innovation dans la gestion du secteur public. Suivre la rangée vers la droite pour les indicateurs de rendement et les cibles.
Programme 3 : Innovation dans la gestion du secteur public
Résultats attendus
Indicateurs de rendement Cibles
Les organisations de la fonction publique ont accès à des outils et à des services qui les aident à intégrer l'apprentissage, à gérer le changement et à innover Nombre d'activités de rayonnement et d'outils et de services consultatifs liés à l'innovation dans la gestion du secteur public offerts aux organisations de la fonction publique 30 organisations bénéficient de conseils et de services d'apprentissage
Les organisations de la fonction publique intègrent l'apprentissage, gèrent le changement et innovent en adaptant les pratiques exemplaires Degré de satisfaction des organisations de la fonction publique en ce qui concerne les services consultatifs liés à l'innovation dans la gestion du secteur public qu'offre l'École Le taux de satisfaction est de 80 p. 100

Faits saillants de la planification

En 2013-2014, l'École continuera de fournir aux leaders des possibilités d'apprentissage entre pairs leur permettant d'échanger sur des questions et des priorités d'intérêt commun, d'établir des réseaux et de mettre en commun des pratiques exemplaires, tout en élaborant des interventions adaptées pour les organisations fédérales.

L'École continuera également de miser sur une gamme de modes de prestation en portant une attention particulière à l'amélioration de son programme de cours, de ses services et de ses événements afin de permettre aux fonctionnaires d'acquérir les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour gérer le changement. Pour y arriver, l'organisation fera avancer les travaux qu'elle a entrepris avec la Commission de la fonction publique et le Bureau du dirigeant principal des ressources humaines pour offrir des services d'apprentissage en leadership et en gestion de l'effectif.

En outre, l'École continuera d'offrir des solutions d'apprentissage qui mettent en contexte les enjeux internationaux actuels et nouveaux afin de veiller à ce que les leaders de la fonction publique disposent des connaissances nécessaires pour situer leur ministère et le gouvernement du Canada dans un contexte mondial et prendre des engagements stratégiques à l'échelle internationale.

Programme 4 : Services internes

Description de programme

Les services internes sont des groupes d'activités et de ressources liées entre elles qui sont gérées de façon à répondre aux besoins des programmes et aux autres obligations générales d'une organisationnotes de bas de page 2. Les services internes ne regroupent que les activités et ressources destinées à l'ensemble d'une organisation et non celles qui s'appliquent à un programme particulier.

Ressources financières (en milliers de dollars)

Ressources financières pour le programme de services internes, en milliers de dollars. La première colonne présente le total des dépenses budgétaires (Budget principal des dépenses) pour 2013-2014. Suivre la rangée vers la droite pour les dépenses prévues en 2013-2014, en 2014-2015 et en 2015-2016.
Total des dépenses budgétaires
(Budget principal des dépenses)
2013-2014
Dépenses prévues
2013-2014
Dépenses prévues
2014-2015
Dépenses prévues
2015-2016
22 782 22 782 22 151 22 082

Ressources humaines (ETP)

Équivalents temps plein (ETP) des ressources humaines pour le programme de services internes. La première colonne présente le nombre d'équivalents temps plein en 2013-2014. Suivre la rangée vers la droite pour les chiffres de 2014-2015 et de 2015-2016.
2013-2014 2014-2015 2015-2016
239 233 233

Faits saillants de la planification

Depuis l'arrivée de la nouvelle sous-ministre/présidente en octobre 2012, l'École examine son fonctionnement et sa gestion afin de s'assurer qu'ils sont conformes aux normes établies et aux pratiques exemplaires du gouvernement du Canada. Dans le cadre de cette transition, le nouveau comité consultatif de l'École, qui constitue une tribune favorisant la consultation, la collaboration et la discussion sur les priorités de celle-ci et les nouveaux besoins en apprentissage dans la fonction publique, contribuera à définir les orientations stratégiques de l'organisation.

L'École, dans le cadre de ses activités de gestion du personnel enseignant, cherchera à renforcer sa capacité en ce qui concerne les enseignants en mettant à profit les connaissances et l'expertise déjà présentes au sein de l'organisation et de la fonction publique. Cette approche stratégique visera à faire en sorte que l'organisation dispose d'une solution durable et économique pour répondre aux besoins en apprentissage de la fonction publique, maintenant et dans l'avenir.

Par ailleurs, l'École se préparera à la mise en œuvre du Processus opérationnel commun des ressources humaines du gouvernement du Canada et continuera à gérer la dotation et les postes vacants de façon stratégique tout en simplifiant ses processus et en redéfinissant son cadre de dotation de manière à répondre aux exigences d'une approche axée sur le service à la clientèle.

L'organisation favorisera une approche globale de gouvernance et de gestion en faisant valoir que le SHGA est un outil de collaboration centralisé et complet qui peut être utilisé partout dans la fonction publique.

À l'appui du Code de valeurs et d'éthique du secteur public, l'École adoptera son propre code de conduite organisationnel. Pour ce faire, elle entreprendra un certain nombre d'activités, notamment la création de procédures et de ressources portant sur le comportement éthique tout en favorisant le dialogue avec les employés et l'échange de pratiques exemplaires par l'intermédiaire de divers forums, par exemple un forum de discussion et une communauté de pratique.

L'École tirera profit des possibilités qu'offrent la stratégie de gouvernement ouvert et la Directive sur la tenue de documents du gouvernement du Canada en repensant ses pratiques de gestion des données, son système de gestion de l'information et ses stratégies de mobilisation. De plus, l'École poursuivra la transition vers GCDocs afin d'accroître la collaboration et l'échange de renseignements au sein de l'organisation.

Dans le cadre de sa stratégie d'excellence du service, l'École continuera de renforcer ses relations avec les intervenants afin d'améliorer la qualité de ses services en se concentrant sur quatre éléments clés : expérience du service à la clientèle, mobilisation des clients, normes et services, culture axée sur le service à la clientèle.

Section III : Renseignements supplémentaires

Principales données financières

État consolidé prospectif des résultats de fonctionnement et de la situation financière nette du ministère
Pour l'exercice (ayant pris fin le 31 mars)
(en milliers de dollars)

État consolidé prospectif des résultats de fonctionnement et de la situation financière nette du ministère pour l'exercice ayant pris fin le 31 mars, en milliers de dollars. La première colonne présente les catégories suivantes : Total des dépenses, Total des revenus, Coût de fonctionnement net avant le financement du gouvernement et les transferts et Situation financière nette du ministère. Choisir un point de la première colonne et suivre la rangée vers la droite pour l'écart présenté en dollars, les résultats prévus pour 2013-2014 et les résultats estimatifs pour 2012-2013.
Écart
($)
Résultats prévus
2013-2014
Résultats estimatifs
2012-2013
Total des dépenses -661 112 269 112 930
Total des revenus 0 50 000 50 000
Coût de fonctionnement net avant le financement du gouvernement et les transferts -661 62 269 62 930
Situation financière nette du ministère 1 198 -426 -1 624

Aucun changement important aux dépenses n'est prévu pour l'exercice à venir.

État consolidé prospectif de la situation financière
Pour l'exercice (ayant pris fin le 31 mars)
(en milliers de dollars)

État consolidé prospectif de la situation financière pour l'exercice ayant pris fin le 31 mars, en milliers de dollars. La première colonne présente les catégories suivantes : Total du passif net, Total des actifs financiers nets, Dette nette du ministère, Total des actifs non financiers et Position financière nette du ministère. Choisir un point de la première colonne et suivre la rangée vers la droite pour l'écart présenté en dollars, les résultats prévus pour 2013-2014 et les résultats estimatifs pour 2012-2013.
blank Écart
($)
Résultats prévus
2013-2014
Résultats estimatifs
2012-2013
Total du passif net -2 464 8 071 10 535
Total des actifs financiers nets -584 4 478 5 062
Dette nette du ministère -1 880 3 593 5 473
Total des actifs non financiers -683 3 166 3 849
Position financière nette du ministère 1 198 -426 -1 624

Il y aura une baisse du passif, principalement en raison du paiement prévu des indemnités de départ et de la diminution des obligations futures qui s'y rattachent.

États financiers prospectifs

Les principales données financières figurant dans le présent Rapport sur les plans et les priorités visent à donner un aperçu de la situation financière de l'École. D'autres renseignements sont disponibles sur le site Web de l'Écolenotes de fin de documentvii.

Liste des tableaux de renseignements supplémentaires

La version électronique de tous les tableaux de renseignements supplémentaires qui figurent dans le Rapport sur les plans et les priorités 2013-2014 est affichée sur le site Web de l'Écolenotes de fin de documentviii.

Rapport sur les dépenses fiscales et les évaluations

Il est possible de recourir au régime fiscal pour atteindre les objectifs en matière de politiques publiques en appliquant des mesures spéciales, comme de faibles taux d'imposition, des exemptions, des déductions, des reports et des crédits. Le ministère des Finances publie annuellement des estimations et des projections du coût de ces mesures dans son rapport intitulé Dépenses fiscales et évaluationsnotes de fin de documentix. Les mesures fiscales présentées dans le rapport Dépenses fiscales et évaluations relèvent de la seule responsabilité du ministre des Finances.

Section IV : Autres sujets d'intérêt

Coordonnées de l'organisation

373, promenade Sussex
Ottawa (Ontario)  K1N 6Z2
Canada

Téléphone : 1-866-703-9598
Télécopieur : 1-866-944-0454
Courriel : info@csps-efpc.gc.ca
Site Web : www.monecole-myschool.gc.ca

En vedette

Remplissez le questionnaire du Recensement de 2021 dès aujourd'hui!

Aidez votre collectivité à prendre des décisions en éducation, transport, soins de santé, et services de logement.

Mois national de l'histoire autochtone

Cette année, le Mois national de l'histoire autochtone est consacré aux enfants disparus, aux familles qu'ils ont laissées derrière eux et aux survivants des pensionnats.

Ce site web est continuellement mis à jour en fonction de vos commentaires.

Dites-nous ce que vous en pensez.
Sur quelle plateforme porte votre commentaire (obligatoire)
Date de modification :